Chrysalis "TeamPartyKill"

Chrysalis "TeamPartyKill"

Chrysalis était initialement pensé comme un jeu d’espionnage et d’enquête, dans lequel des “James Bond” endimanchés tireraient les ficelles géopolitiques de leur univers, à coup d’alliances et de trahisons… tout en continuant à manger des petits fours ensemble, l’air de rien, lors de diverses mondanités.

Mais lors de cette récente partie de Chrysalis, c’est l’état d’esprit notablement plus bourrin des derniers 007 qui a pris le dessus: les gants de cuir ont été troqués contre des gants de boxe. Le maitre de jeu souhaitait encourager un peu le “joueur contre joueur” (PvP), il faut dire ce qui est, de ce côté là il n’a pas été déçu.

Le jeu de réalité alternée a commencé assez classiquement, à la différence que les identités réelles des personnages étaient masquées, et que des personnages spéciaux (agent akarite, détective masslave, inspecteur Shark…) avaient été ajoutés pour pimenter les interactions.

L’aventure est ensuite rapidement partie en vrille, avec des piratages malveillants, des agressions, des assassinats, des condamnations à mort… Inutile de préciser que, premières victimes collatérales de ce tumulte, les personnages non-joueurs comme Loyd Georges ont vu leur santé physique et psychique mise à rude épreuve.

Et lors de la mystery-party de clôture, pour une fois, ce n’était pas le célèbre inspecteur Shark qui était à craindre, mais bien la spontanéité belliqueuse des différents invités. Au final, le sang (et le curry) ont coulé à flot, certains se payant même le luxe de mourir trois fois dans l’après-midi. Seuls survivants de ce carnage, le sénile domestique Alphonse, et le digne professeur Loakim, vont sans doute mettre du temps à retrouver leur sérénité d’antan.

Bravo aux joueurs, aux figurants et au maître de jeu, pour cette partie pleine d’inattendu!

201602_mindstorm_tpk_crew.jpg 201602_mindstorm_tpk_fear.jpg 201602_mindstorm_tpk_end.jpg

Article suivant

Article précédent

Articles similaires

 

Catégories